Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


A Plaisance du Gers, la statue de Jeanne d'Arc en phase de finition
Jeudi, 05 Avril 2012 13:37





permet de répondre jusqu'au dernier moment aux interrogatoires impitoyables. …



On comprend alors la réflexion du cinéaste Gleb Panfilov. disant (c'était en 1970 au temps où personne n'imaginait la liquéfaction future de l'URSS) : «Jeanne d'Arc, la plus moderne des héroïnes: elle a tenu pendant le procès.» (La Spiritualité de Jeanne d'Arc, Marne, 1992 )

On pourra verser inutilement des torrents d'encre pour tenter d'expliquer Jeanne sans avoir rien compris au personnage. Toute autre aura été, dès le XVème siècle, la réaction du peuple de France: il a senti d'emblée que, devant elle, l'attitude la plus sage, c'était de l'admirer ; et en l'admirant il l'a comprise. Il a canonisé Jeanne et en a fait son héroïne, tandis que l'Église et I 'État mettaient respectivement cinq cents ans pour l'admettre sur les autels et au rang des héros nationaux.



Il reste qu'aujourd'hui, pour nous, Jeanne est essentiellement la sainte de la réconciliation, celle que, quelles que soient les convictions personnelles, on admire et on aime, parce qu'au-delà des positions partisanes, chacun peut découvrir en soi une raison de l'aimer .(Jeanne d'Arc par elle-même et par ses témoins. Éditions du seuil. 1962).



N.D.L.R. : Article tiré de la Plaquette ... "Trois Saintes à Saint Denys de la Chapelle" de Monsieur Jacques FRANCOIS..







A Plaisance-du-Gers  La statue de Jeanne d'Arc en phase de finitions





C'est dans le village haut-pyrénéen de Sinzos, qui s'étale paresseusement sur un contrefort naturel du lac de l'Arret-Dare, que le sculpteur Jacques Comas affine peu à peu la statue de Jeanne d'Arc. La municipalité plaisantine (1) lui a confié cette réalisation afin de remplacer la statue d'origine que la chute d'une grosse branche d'un marronnier du parc de l'église avait détruite un jour de grand vent. Le socle de pierre faisait incontestablement « tache » sur cette place rénovée et il était urgent qu'une nouvelle statue y retrouve sa place.





Nouvelle en effet, car après discussions, c'est une Jeanne d'Arc très différente qui a été choisie. L'ancienne était essentiellement guerrière, ce qui est un peu réducteur, car même si sa vie à été courte, Jeanne d'Arc n'a pas, été que cela. La nouvelle statue symbolisera le côté guerrier mais aussi un côté féminin entouré de flammes qui libèrent un oiseau symbole de la vie. Tout cela à bien affiner, représente un travail minutieux. Dans un premier temps, Jacques Comas pensait pouvoir terminer fin juin, et la statue aurait été inaugurée durant les fêtes de juillet. Mais les finitions s'avèrent être plus longues, plus délicates aussi et nécessitent la présence d'un modèle qui n'est pas toujours disponible.



De plus cette statue mérite véritablement une inauguration plus « personnalisée », de par sa conception elle oblige à réfléchir car ce n'est pas une « oeuvre » moderne taillée à coup de meuleuse mais une réalisation « pensée ». La Jeanne d'Arc plaisantine avance donc peu à peu, Jacques Comas y travaille avec minutie journellement. Elle sera assurément très belle et peut-être pour cette fin d'année ou le début de l'autre, donnera-t-elle un nouveau cachet à ce devant d'église dont c'est le 150ème anniversaire cette année.(2)



Thérèse Lavedan.



(1) Municipalité de Plaisance du Gers

(2) Article extrait d'un journal local