Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


Une des chapelles de Sainte Jeanne d'Arc à Paris
Jeudi, 05 Avril 2012 13:33



UNE DES CHAPELLES SAINTE JEANNE D’ARC A PARIS



A part un fin clocher émergeant des toits, rien ne laisse supposer une activité religieuse dans cet important pâté de maisons, coincé entre l’Avenue Reille et l’Impasse Reille, en face du Parc Montsouris (XIVème arrondissement).



Parmi des bâtiments répondant à d’autres fins, se trouve un couvent des sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie (1)



La chapelle forme un des grands côtés du quadrilatère des bâtiments conventuels, bordée par le jardin. Du plus pur style néogothique, elle a été construite entre 1910 et 1920.



Quoique tous les tableaux et imprimés qui la nomment, portent « chapelle Sainte Jeanne d’Arc » elle est, en fait, dédiée à « Saint Michel et Sainte Jeanne d’Arc ».



Cette consécration est due, sans autre raison particulière, à l’époque de construction de la chapelle et à la nouvelle renommée que retrouvait alors la Pucelle, grâce à la guerre et à la canonisation.



En raison de son style, que certains peuvent apprécier, les ouvertures sont nombreuses dans un grand élan de colonnettes, surmontées à chaque fois d’un oculus. De ce fait, l’intérieur de la chapelle est extrêmement clair.



Les vitraux n’ont pas trait à la vie de la Pucelle. Ils honorent quelques « benoîts saints et saintes du Paradis ». A l’exception du plus grand, au fond de l’abside, qui représente Jeanne chevauchant en ville, son étendard porté par un page, tous deux pressés par la foule enthousiaste, coupés de l’armée qui s’est laissé distancer. C’est vraisemblablement l’entrée dans Orléans.



Chacun des vitraux ronds représente un blason orné de couronnes, d’épées et de fleurs de lis. Sans jumelles, je n’ai pu déchiffrer les inscriptions et savoir s’il s’agissait d’écus de compagnons de Jeanne d’Arc ou de créations artistiques.



Et sur tous les vitraux, figuratifs ou non, est inscrit une ou plusieurs fois : Jhésus Maria.



Une statue de plâtre dans la chapelle, représente la Pucelle en armure et à pied, tête nue, l’étendard à la main. A terre, son heaume et une masse d’armes, ce qui n’est pas fréquent dans la panoplie variée que lui attribuent généralement les artistes.



Les sœurs Franciscaines, aussi attachées à Sainte Jeanne d’Arc que tous les autres religieux, ne lui rendent pourtant pas, ici, de culte particulier.



En revanche, matin et après-midi, chaque jour, le Saint Sacrement est exposé à l’adoration des fidèles dans la chapelle où les Sœurs se succèdent à tour de rôle.

En raison des cérémonies de la semaine, les horaires peuvent varier d’un jour à l’autre.



La voie suivie, pour collecter à votre intention ces quelques renseignements, avait été initialement relevée par Monsieur Brocas. C’est à lui, déjà que vous deviez l’information sur le Musée Bouchard (bulletin n° 154).



Mais, dans le cas présent, la matière pour un article était moins riche.



J. de La Ville Baugé.

______________________________________

(1) 7, impasse Reille ou 32-34 avenue Reille





CONFERENCE



Une conférence du Président OLIVIER sur le thème « Vie et Mission de Jeanne d’Arc » aura lieu à Lille le 10 Mai 1998. Ceux d’entre vous qui désirent participer à cette réunion, doivent téléphoner au 01.40.03.96.35, à partir du 29 Avril ».