Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


Fresques et Musée
Jeudi, 05 Avril 2012 13:24







Je vous rappelle la demande pressante de l'Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc pour laquelle il serait urgent de recruter un ou une bénévole internaute qui, en liaison avec le chapitre de l'association, exploiterait le site Internet de l'association.



Indépendamment de cette première requête, le chapitre, ne pouvant plus assurer la préparation des émissions de Radio silence, accueillera volontiers des connaisseurs de Jeanne d'Arc proposant leur talent pour fabriquer cette émission mensuelle et poursuivre l'action de «  Jeanne d'Arc -Aujourd'hui ».



Sur Radio-Silence dont je vous rappelle l'adresse : www.radio-silence. J. de La Ville Baugé. Or voici les différents moyens de joindre l'Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc par la poste: 85, rue Petit 75019 PARIS Par téléphone: 01.40.03 .96.35 Par fax: 01.40.03.96.50



Vous pouvez aussi nous écrire à l'adresse électronique du courrier de Radio-Silence Radio-silence@wanadoo

Auditeurs de Radio-Silence : A bientôt, j'espère.



J. de La Ville Baugé.







FRESQUES ET MUSEE





Dans son édition tourangelle du 28 Janvier 2004, La Nouvelle République relatait l'histoire des trois fresques peintes vers 1930, qui, après leur remise en état et l'aménagement de leur emplacement à Chinon, enrichiront les collections du Musée Jeanne d'Arc.



Le 24 Avril 1873, naissait à Château-Renault, en Touraine, André BEAUCHAMP, fils d'un jardinier et d'une couturière, gens de goût sinon artistes. La vocation paternelle poursuivra ce jeune homme puisqu'il deviendra horticulteur.

Mais il s'en découvrira une seconde, tardive Car il a déjà quarante-six ans, d'artiste peintre. II modifiera l'orthographe de son patronyme, adoptant désormais et signant ses tableaux du nom de BAUCHANT.



Son style l'apparente au genre des naïfs et il n'est pas étonnant de retrouver très souvent .dans son oeuvre des motifs de fleurs et de végétation.



Il acquiert une très solide réputation sur tous les continents, mise à part peut-être l'Afrique.



Très croyant et épris de Sainte Jeanne d'Arc, il avait représenté sur les murs de sa maison de Château-Renault Jeanne gardant ses moutons, l'entrevue avec Baudricourt et la reconnaissance de Chinon.



Ce sont ]es seules fresques qu'il ait jamais peintes mais toujours dans sa manière si caractéristique. En' fait, il ne les a pas terminés.



En particulier, les mains et les pieds de certains personnages restent inachevés bien qu'on voit les traces de leur ébauche à la mine de plomb.



Une petite nièce de l'artiste, Marie-Geneviève Bauchant a donné ces trois peintures au Conseil Général d'Indre et Loire, propriétaire du Château de Chinon.



Actuellement un restaurateur, Brice Moulinier les a emportées dans son atelier près de Blois, .non sans mal car il s'agit quand même de transporter des pans de mur.



Recouvertes de papier peint et négligées pendant des années ces fresques sont : «fatiguées et incomplètes et elles le resteront» dit le restaurateur, qui effectuera toutes les réparations et les reprises mais ne compte pas se substituer à l'auteur (décédé le 12 Août 1958) pour faire disparaître les atteintes de trois quarts de siècle.



A la fin de leur parcours, ces trois oeuvres d'André Bauchant seront mises en valeur au Musée Jeanne d'Arc à Chinon.



J. de La Ville Baugé.