Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


Au tableau d'honneur des Amis de Jeanne d'Arc
Jeudi, 05 Avril 2012 12:59





Nouvelles brèves :

Saumur - 11 Juin 1994.



L'annonce d'une conférence : "Pourquoi Jeanne d'Arc vint-elle à Saumur en 1429 ?", par le Président Olivier, figurait dans le précédent bulletin.



Elle a eu lieu grâce à tous les solides appuis trouvés sur place. Monsieur CITOLLEUX, directeur de la Maison des Jeunes et de la Culture, nous fournissait la salle avec les moyens techniques.

Le président de la Société des Lettres, Sciences et Arts du Saumurois, Monsieur GOURDIN, assurait la présentation du conférencier. En effet cette société parrainait notre réunion et c'est à l'efficacité de son Chargé de Mission, le lieutenant Colonel (E.R.) VALETTE qu'en a été due, pour la plus grande part, la réalisation.

Plusieurs de nos invités avaient regretté que d'autres obligations les retiennent ailleurs mais le Sénateur-Maire s'était fait représenter par Madame AUBERGER.



L'assistance, d'au moins quatre-vingts personnes, était en grande partie composée de membres de la Société des Lettres mais nous avons retrouvé, venus de l'extérieur, plusieurs thouarsais, des chinonais, de "Connaissance de Jeanne d'Arc", et des augevins, comme Monsieur TREHARD, actif représentant de notre association.



Le sujet de la conférence sera présenté dans les prochains bulletins.

____________________________________________________________________________





AU TABLEAU D'HONNEUR DES AMIS DE JEANNE D'ARC



Dans la plupart de nos sanctuaires français l'effigie de la Pucelle d'Orléans se présente avec, soit l'épée, soit l'étendard brisé, ce qui est à peu près inévitable en raison du relief qui expose ces attributs fragiles aux accidents matériels. Mais, la négligence aidant, en bien des cas, les choses en restent là et les statues de nos églises sont vouées à un désolant abandon.



Il existe cependant, dans la Cathédrale Saint-Louis de Versailles, une statue de Jeanne d'Arc qui a été traitée avec la vénération qu'elle mérite. C'est la réplique de l'original sculpté par la princesse Marie d'Orléans, duchesse de Wurtemberg (1813.1839) et qui est conservé à quelques centaines de mètres de là, dans le Palais de Versailles.



Cette oeuvre n'avait pas échappé aux épreuves : la pointe de l'épée et l'extrémité du fourreau avaient été amputées par un choc malencontreux.



La restauration de ce dommage a été entreprise il y a quelques mois. Le travail a été exécuté avec grand soin et la patine du temps a déjà commencé a dissimuler les traces de cette heureuse intervention.



L'Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc se permet d'en remercier et féliciter Monsieur le Curé de Saint-Louis de Versailles et de le prier de transmettre ses félicitations à ceux qui ont oeuvré à cette restauration.



Henri DION.



Note : Dans la chapelle royale de Dreux dont la crypte abrite les sépultures de la famille d'Orléans, on peut voir le gisant de Marie d'Orléans, très touchante figure, prématurément disparue. A son chevet, le sculpteur a placé une réduction de la même statue qui est l'œuvre la plus connue de la jeune princesse.