Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


Jeanne d'Arc en Louisiane
Jeudi, 05 Avril 2012 12:57

"Jeanne d'Arc en Louisiane"



Une statue équestre de Jeanne d'Arc, la réplique exacte de celle de la place des Pyramides à Paris, trône à la Nouvelle Orléans sur la place de France.



Sur une initiative municipale dont les sournoises arrière-pensées perverses ne sont pas difficiles à deviner, il avait été décidé par les "promoteurs" d'un projet à visées mercantiles, d'enlever la statue pour faire place "au plus grand casino du monde".



Cette intention aussi stupide que sacrilège a soulevé, bien sûr, un tollé d'indignation chez les Louisianais amis de Jeanne d'Arc.



En tête des opposants se sont distingués Messieurs Homer Dupuy, Président du Conseil Régional des Sociétés Françaises, Michel Couthures, Consul Général de France et Michel Tauriac, Président de l'Association France-Louisiane.



Devant la vigueur de cette contre-attaque, une décision de justice a annulé le permis de démolir et imposé le remaniement des plans afin que l'environnement soit préservé de cette tentative de pollution culturelle.



Bravo à la justice américaine et aux amis louisianais de Jeanne d'Arc.

___________________________________________________________________________







Cantilène a Jeanne



Un oiseau

Chante

Sur ton fuseau

En te

Regardant avec tristesse.

Qu'est-ce?

Un rouge-gorge.

L'arc

L'a blessé que forge

Le chasseur.



O Jeanne d'Arc

Ma sœur

Au cœur

D'amour

Viendra le jour,

Te dit-il,

L'oiseau gentil,



Que la flèche que lancera

L'hérétique

Te percera,

Pauvre petite

Mais vite,

Arrachée à ta blessure,

Elle remontera

Plus haut qu'Orléans

Ses plumes

Que ton sang

Allume

Iront se mêler à celles

Des anges fidèles,

Cependant

Que son dard jaloux,

Qui te fit pousser un cri

Retombera près des clous

de Jésus-Christ.




Ce poème, composé en février 1928 et dédié aux amis de Jeanne d'Arc, a paru sous une forme autographe, dans un album de 64 pages luxueusement illustré d'excellentes photogravures, intitulé "A Jeanne d'Arc, Hommage national" édité en 1928 à l’occasion du cinquième centenaire de la délivrance d’Orléans (1429-1929).

Cet ouvrage était l’œuvre d'un comité présidé par le cardinal archevêque de Paris et Raymond Poincaré, Président du Conseil. Francis Jammes composera un autre poème, "Les Voix de Jeanne d'Arc", qui sera publié en mai 1929.