Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc



Adresse : 85 rue Petit - 75019 Paris


Email : mairep@gmx.fr


Tél. : 06.80.72.72.77

Fondée en 1953.

Le général Weygand en assure dès le début, une présidence d'honneur active et efficace.

 

But de l'association

Présenter une image complète et exacte de Jeanne d'Arc dans un esprit strictement culturel

Son action Recherche, Diffusion Liaison avec les pays étrangers


Le colonel Jacques de La Ville Baugé
Jeudi, 05 Avril 2012 11:49



LE COLONEL JACQUES DE LA VILLE BAUGE


Les Amis de Jeanne d’Arc dans la peine





Jacques de La Ville Baugé nous a quittés le lundi 29 Août 2005 alors que la semaine précédente il téléphonait, il écrivait, il travaillait à la préparation du présent bulletin…



Nous présentons à Madame de La Ville Baugé et à toute sa famille nos très sincères condoléances et nous nous joignons à leurs prières en exprimant nos remerciements pour le dévouement sans limite dont notre ami à fait preuve à l’égard de notre association.



Jacques de La Ville-Baugé est né à Paris le 15 Avril 1928. Deuxième de 3 garçons, il n’a que 10 ans quand sa mère décède prématurément. Un autre drame marquera sa famille, le décès de son plus jeune frère, Eli-Jean, en service commandé aérien, à l’âge de 24 ans.



Il fit ses études secondaires à Paris.



Entré dans l’armée en 1948 il sert en Indochine et en Algérie, puis à la section Équestre de l’École Militaire à Paris de 1968 à 1974, au Ministère et termine sa vie active comme délégué Militaire Départemental à Alençon.



Marié le 23 Juillet 1966, il aura 5 enfants lesquels lui donneront 15 petits-enfants.



Bon époux, bon père et grand-père, il fut pendant plus de 50 ans fidèle à la Vierge de Lourdes, comme brancardier, le plus souvent au service des piscines.



En 1994, il rejoint l’association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc.* Il y consacra beaucoup de son temps, trouvant à incarner encore, au travers de cette sainte, la fidélité qu’il vouait fortement à la France et à l’église.

Toute sa vie fut animée par la devise de sa famille « Tiens ta foy ».


P.MAIRE.



* En  qualité de chargé des relations publiques, son inlassable dévouement a permis de donner à notre association un nouvel essor. Nous lui devons aussi de pouvoir publier chaque trimestre notre bulletin dont il assurait en fait la fonction de rédacteur en chef. Nous le prions maintenant d’intercéder auprès de Sainte Jeanne d’Arc pour continuer dans son souvenir la tâche entreprise et nous envoyer de nouveaux amis prêts à prendre le relais.